top of page

A110 1600S Gr. 3 "LÉGÈRE" 1972


 

HISTOIRE

 

LÉGER AU LIEU DE DÉPLACEMENT


La A110 1600S Gr.3 était la voiture sportive de prédilection des conducteurs privés et des fans de la marque qui ambitionnaient de conduire une Berlinette. Ce n´était pas une voiture de course pur-sang, mais plutôt la voiture “du petiot” aux ambitions raisonnables et au budget limité.

Optiquement, elle pouvait difficilement être distinguée d´une version routière. Cependant, l´usine avait quelques options savoureuses prêtes à aider une 1600S à mieux performer.

Un corps léger était la caractéristique principale d´une 1600S Gr. 3, que l´on ne pouvait identifier qu´en appuyant doucement le pouce sur le capot, les portes ou le toit. Un moteur de course préparé et un rapport de démultiplication spécialement adapté pouvaient aider une Gr.3 à atteindre des performances de conduite nettement meilleures. Un arceau de sécurité, des ceintures à 4 points, un coupe-batterie sur le tableau de bord, un garde-boue avant droit faisaient partie de l´équipement de sécurité. La plupart du temps, le siège conducteur standard était remplacé par un siège baquet de la marque Mod Plastia, afin de garantir au conducteur un meilleur maintien latéral dans les virages. Le siège du passager avant restait dans la version standard donnant une image disharmonieuse et très spéciale de la cellule passagers.


Alignées comme un collier de perles, quatre Berlinettes jaunes de type 1600S attendaient leur prochaine affectation. L´importateur Suisse semblait aimer la couleur jaune ce qui laissait peu de latitude à ses clients dans le choix des couleurs. La couleur bleue autrement commune était en minorité. Le 2ième véhicule à partir de la droite m´appartient, il est présenté au Salalom à Frauenfeld en Suisse.



 


CIRCUIT DE HOCKENHEIM

JUILLET 1981


SOEURS DANS LE CRIME

La vue du tandem met un sourire sur nos visages. Une Renault Estafette de troisième génération bien poussive, malgré près de 70cv pour une cylindrée de 1289cm3, s´est donné du mal à remorquer une Alpine de la région Zurichoise à Hockenheim. Le couple accroche tous les regards, il réveille des souvenirs nostalgiques du bon vieux temps. On ne sait pas si les deux ont réussi le trajet aller-retour sans tomber en panne. En tout cas, l´Alpine fit belle figure sur le Circuit de Hockenheim, on devine un vrai plaisir de conduite.




 

SEARCH AND RESCUE

 

TROUVE DE GRANGE

AVRIL 2019


On ressent une attirance magnétique dès le premier regard. Le jaune mat n´a presque rien perdu de son éclat. On est conquis par l´aspect de sa patine initiale même si ses marques et ses rayures témoignent de mystérieuses souffrances. Cependant, l´enthousiasme initial cède rapidement la place à une désillusion complète. Si vous reculez de quelques pas, vous pourrez avoir l´impression trompeuse que vous pouvez immédiatement partir avec. Alors qu´en s´en rapprochant, on découvre clairement ses faiblesses et ses lacunes, et il n´est plus question de rêver d´une virée lointaine dans l´immédiat.

Elle était restée depuis le milieu des années 80, longtemps dans une grange de fortune, probablement oubliée et laissée à son sort. Plus de 35 années passées au même endroit à se laisser affecter par l´humidité du lieu.

Son revêtement extérieur était recouvert de petites bulles qui s´étaient formées sous la peinture jaune en raison de l´humidité. Les parties chromées étaient parsemées de petites taches de rouille et un coup d´oeil sous le véhicule confirmait ce que la vue d´en haut laissait supposer. Beaucoup de corrosion visible, de surfaces rouillées, de pièces mécaniques bloquées et un revêtement en fibre de verre qui avait lui aussi sensiblement souffert à différents endroits. La vieille Dame avait besoin d´amour, de soins et d´attention.




 

BLOOD SWEAT & TEARS

 

DÉMONTAGE

MAI 2019


Non ! Ce ne fut pas un coup de foudre, mais une approche bienveillante qui s´étala dans le temps. Après plusieurs mois de réflexion et deux visites, j´ai été tenté et j´ai finalement succombé aux charmes de cette franco-suisse. Elle passa entre mes mains pour une remise en beauté.

Par rapport aux restaurations réalisées les années précédentes, celle-ci dans mon esprit, devait être un jeu d´enfant. Toutes proportions gardées, l´effort de restauration devait être moindre. Cependant néanmoins, beaucoup plus de dégats que prévus à l´origine, sont apparus et l´achèvement des travaux a pris en conséquence beaucoup de temps.

Le chassis, les trains de suspension, ainsi que le moteur et la transmission, ont tout d´abord reçu un nettoyage en profondeur à la neige carbonique. Puis, le moteur et la transmission ont été complètement démontés et révisés, le revêtement en fibre de verre abimé stratifié et toutes les pièces remaniées. La peinture initiale avec sa patine unique devait être absolument préservée et n´a donc pas était touchée.



 

REMONTAGE


JEU DE CACHE-CACHE

L´originalité de chaque détail de cette 1600S était carrément fantastique. Tout était encore à sa place d´origine et personne ne l´avait altérée de manière inappropriée ou n´avait apporté de changements.

Oublier une Berlinette dans une grange comporte des risques d´endommagement, mais heureusement elle avait échappé à tous réglages et personnalisation. Quelle chance !



 

BACK ON TRACK

 

BONJOUR MADAME SOLEIL

AOÛT 2020


D´innombrables tournesols se tiennent au bord du chemin comme des spectateurs, semblant même incliner la tête au passage du jaune vif de “Madame Soleil”. Quel scénario, on a presque l´impression que les forêts et les prairies fleuries sont devenues son habitat naturel, tant elle se fond harmonieusement dans l´environnement. Sa patine unique lui donne tout son charme et son éclat. Les fissures, les marques du temps, l´ont muri avec grâce et dignité. Elle attire à elle tous les regards envieux.



 

GET OUT AND DRIVE

 

JAUNE - LE NOUVEAU BLEU


On peut supposer que Jean Rédélé avait principalement peint les véhicules de course français en

“Bleu de France”. Si presque tout le monde associe l´Alpine A110 à cette couleur, c´est qu´elle concourait en Rallye peinte en bleue et qu´elle marqua les esprits en gagnant de nombreux prix.

Cependant, il se donna plus de liberté avec les modèles de série et offrit aux clients une gamme de couleurs vives. Pas mal de versions osées : orange, rouges, blanches et jaunes sortirent de la chaîne de production. Malheureusement, bon nombre de ces modèles colorés ont été repeints aux cours des années lors de restaurations et c´est pourquoi le nombre de véhicules bleus domine de nos jours. Sans aucun doute, le “bleu métallisé” lui va a merveille, mais n´est-elle pas aussi en jaune un régal pour les yeux ?



 

CAR IN DETAIL

 

ELLE BRILLE COMME LE SOLEIL


Le coupe-batterie sur l´aile avant droite, les antibrouillards jaunes CIBIE IODE, ainsi que les deux sièges différents témoignent de son caractère exceptionnel par rapport à une version routière.

Les jantes moulées Monobloc typiques de la A110, fabriquées à l´aide de la technologie de moulage au sable, ont également une finition de surface patinée unique, elles contribuent au “ Rat Look “ de cette 1600S. En outre, ces jantes monoblocs sont souvent recouvertes à tort d´une couche de peinture par de nombreux possesseurs de A110. Celles-ci sortaient toujours non peintes de l´usine avec une surface mate et rugueuse moulée au sable. Il n´y avait pas de jantes brillantes. Peindre ? Pour les puristes, il n´en est pas question !


Divers autocollants délavés datant du bon vieux temps, cachent les imperfections de la peinture en un ensemble cohérent et créent une atmosphère nostalgique. Quel peintre de véhicules serait vraiment capable de créer artificiellement une combinaison aussi passionnante et narrative ?


© Tous les droits sont réservés. Toutes les images et tous les textes de ce site sont protégés par le droit d´auteur. Utilisation ultérieure uniquement autorisée avec autorisation préalable.

169 vues

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page